La filière équine à GDS France et au sein du Réseau des GDS

Une section qui tend à se développer

Fin 2020, une enquête sur les sections équines a été menée. Elle fait un état des lieux de la filière au sein du réseau des GDS/FRGDS.

Les résultats révèlent une section en plein développement dans notre réseau. En effet, 23 GDS disposent déjà d’une section équine. Ils sont principalement regroupés dans l’ouest et le nord de la France. D’autres GDS et FRGDS envisagent une ouverture prochaine, principalement dans le sud-ouest et l’est de la France. Cf. carte ci-dessous.

Carte Globale Sections Equines reseau GDS

Les 23 GDS ayant développé leur section équine ont identifié des actions à mettre en œuvre. La principale action est la mutuelle équarrissage avec un accompagnement pour la prise en charge du coût de l’équarrissage. Un coût qui peut être très élevé dans certains départements. Cette mutuelle fonctionne soit par négociation directe entre le GDS et l’équarrisseur, soit par remboursement de la facture de l’équarrisseur par le GDS auprès du détenteur ou encore via l’ATM ANGE qui propose des tarifs négociés.

Les autres actions proposées sont les suivantes :

  • Des aides de prise en charge pour la vaccination et différentes analyses ;
  • Des accompagnements techniques et financiers dans les élevages face à des problèmes récurrents tels que le parasitisme et les maladies du poulain ;
  • La recherche des causes d’avortements ;
  • La réalisation de formations, conférences et outils de communication ;
  • Des aides pour l’analyse de l’eau ;
  • La mise à disposition d’un classeur sanitaire équin ;
  • La réalisation d’autopsie ;
  • La gestion des déchets infectieux ;
  • Des appuis pour la réalisation d’autopsies.

Une commission équine pour soutenir ces sections

En juin 2020, en accord avec la « casquette » multi-espèces de GDS France et en réponse aux besoins identifiés par les sections locales, la commission équine de GDS France est relancée. 11 régions y participent. Les membres de la commission ont désigné M. Léandre GEORGET, éleveur en Mayenne en tant que président. Administrateur dans le GDS 53 depuis 25 ans, il participe à la commission équine de la région depuis 15 ans et est actuellement le président de cette commission régionale. Éleveur de chevaux de courses de galop et d’obstacle, il est très engagé dans le sanitaire. L’animation de cette commission est assurée à GDS France par Mme Floriane BOUCHER.

Cette commission, se réunit plusieurs fois par an. Elle a pour objectif d’échanger sur les actualités et problématiques de la filière afin de proposer des actions au niveau national. Elle intègre en plus des membres du réseau des GDS, plusieurs organismes de la filière équine : La Fédération nationale du cheval, le conseil national du cheval de BFC, l’association nationale du cheval trait comtois et le GIE Occitanie. D’autres organismes pourront être amenés à se joindre à cette commission pour renforcer les actions.

C’est dans le cadre des travaux menés par la commission équine que l’enquête sur la représentativité de cette filière, présentée ci-dessus a été réalisée.

Les autres travaux en cours portent sur :

  • La possibilité de mettre en place la mutuelle équarrissage dans l’ensemble des GDS ; 
  • La construction de relations avec les différents organismes de la filière équine pour proposer d’éventuels partenariats ;
  • La mise en place de moyens de sensibilisation et de vulgarisation de l’activité des GDS auprès des partenaires et des détenteurs ;
  • La réalisation de plaquettes sur certaines thématiques (identification, vaccination, parasitisme…) ; 
  • La Biosécurité.