La filière équine à GDS France et au sein du Réseau des GDS

Une section qui tend à se développer

La filière équine se développe progressivement au sein des GDS. La majorité des sections équines sont gérées au niveau du GDS, mais certaines sont ouvertes ou vont ouvrir au niveau de la FRGDS. La carte ci-dessous montre au 4 mai 2022, la répartition des sections équines existantes, et des sections équines qui doivent se créer prochainement.

 

 

Les GDS ayant développé leur section équine ont identifié des actions à mettre en œuvre dont la principale est la mutuelle équarrissage avec un accompagnement pour la prise en charge du coût de l’équarrissage qui peut être très élevé dans certains départements. Cette mutuelle fonctionne soit par négociation directe entre le GDS et l’équarrisseur, soit par remboursement de la facture de l’équarrisseur par le GDS auprès du détenteur ou encore via l’ATM ANGEE qui propose des tarifs négociés.

Les autres actions proposées au sein des sections équines de notre réseau sont les suivantes :

  • Aide financière à la vaccination et prise en charge d’analyses ​;
  • Accompagnements techniques et financiers dans les élevages face à des problèmes sanitaires récurrents ​;
  • Aide au diagnostic des causes d’avortements​ ;
  • Formations, conférences et outils de communication​ ;
  • Analyse de l’eau​ ;
  • Autopsies ​;
  • La mise à disposition d’un classeur sanitaire équin ;
  • La gestion des déchets infectieux.

Une commission équine pour soutenir ces sections

En juin 2020, en accord avec le positionnement multi-espèce de GDS France et en réponse aux besoins identifiés par les sections locales, la commission équine de GDS France est relancée avec la participation de la majorité des régions. Cette commission est animée à GDS France par Floriane BOUCHER et les membres de la commission ont désigné comme président M. Léandre GEORGET, éleveur en Mayenne. Administrateur dans le GDS 53 depuis 25 ans, il participe à la commission équine de la région depuis 15 ans et est actuellement le président de cette commission régionale. Éleveur de chevaux de courses de galop et d’obstacle, il est très engagé dans le sanitaire. 

Cette commission, se réunit plusieurs fois par an pour échanger sur les actualités et problématiques de la filière afin de proposer des actions au niveau national. Elle intègre en plus des membres du réseau des GDS, plusieurs organismes de la filière équine : La Fédération nationale du cheval (FNC), le conseil national du cheval de BFC et la fédération nationale des conseils des chevaux (FCC), l’association nationale du cheval trait comtois et le GIE Occitanie (ANCTC), le réseau d’épidémiosurveillance des pathologies équines (RESPE). D’autres organismes pourront être amenés à se joindre à cette commission pour renforcer les actions.

Les autres travaux en cours à la commission équine de GDS France portent sur :

  • L’accompagnement des GDS et FRGDS souhaitant créer une section équine ;
  • L’appui aux GDS avec l’aide des partenaires pour la mise en place de formation ;
  • L’élaboration de documents de sensibilisation sur le sujet de la Biosécurité ;
  • La construction de relations avec les différents organismes de la filière équine ;
  • La communication sur les GDS et leurs rôles auprès de la filière équine.

La formalisation de partenariats

En 2022, trois partenariats ont été formalisés avec la signature de conventions lors du salon internationale de l’agriculture.

Le réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine : RESPE

Les GDS et GDS France ont toujours été intégrés au fonctionnement du RESPE (GDS France est au CA du RESPE depuis 2008). La compétence des GDS en matière de santé animale, ainsi que leur maillage territorial au plus proche des éleveurs et des détenteurs s’inscrit dans le prolongement des actions du RESPE.   

Ce partenariat, fondé sur la complémentarité des deux structures au bénéfice de l’ensemble de la filière, permettra aux GDS de mieux se faire connaître dans la filière équine, de bénéficier de l’appui du RESPE pour le déploiement de formations et au RESPE d’avoir l’appui des GDS en matière d’actions locales et de partage de compétences. 

La fédération nationale des conseils des chevaux : FCC

Le partenariat entre GDS France et la FCC a pour objectif, au niveau régional, de faciliter la coopération entre les GDS/FRGDS et les conseils des chevaux et, au niveau national, de s’associer aux travaux respectifs pour un échange de compétences. La FCC dispose de nombreux outils de communication permettant au réseau des GDS de se faire connaître et de diffuser des informations à l’ensemble de la filière équine. 

L’institut français du cheval et de l’équitation : IFCE.

GDS France s’est rapproché de l’IFCE, autre acteur incontournable de la filière équine, pour participer à leurs groupes de travail et pour diffuser de l’information auprès des détenteurs équins.

Avec ce partenariat, les GDS disposant d’une section équine ont accès aux données des détenteurs de leur département/région. Ces données seront utilisées pour réaliser des actions de sensibilisation, de conseil et pour suivre les animaux notamment dans le cadre de l’équarrissage et des prophylaxies obligatoires pour le rassemblement des animaux (vaccination grippe notamment).