La référence analytique professionnelle

La référence analytique professionnelle

Qu’est-ce que la référence analytique ?

Des analyses fiables pour atteindre les objectifs fixés :

Recherche appliquée

  • Amélioration, développement des méthodes utilisées dans les demandes d’expertise ;
  • Appui terrain sur les situations qui posent problème ;
  • Production de matériaux de référence ;
  • Diagnostic de confirmation ;
  • Veille technique et scientifique ;
  • S’assurer du niveau de performance des méthodes analytiques pour répondre aux objectifs de gestion des éleveurs.

GDS03 Lecteur de code barre en laboratoire

En routine quelles sont les missions d’un laboratoire de référence ?

Contrôle des réactifs

S’assurer que les fabricants de trousses de diagnostic respectent le cahier des charges qui a été défini : validation des kits, contrôle des lots et réacto-vigilance.

S’assurer que les laboratoires rendent des résultats fiables et cohérents

De manière à répondre aux objectifs de gestion et à traiter tous les éleveurs de la même manière

  • Essais Inter Laboratoires (EILA).

Que sont les laboratoires de référence professionnelle ?

Le cadre des activités de référence s’effectue via un partenariat entre l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et GDS France depuis novembre 2013. Les travaux de référence sont adossés au Laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort sur le site de Niort et au Laboratoire de santé animale sur le site de Maisons-Alfort.

GDS03 Analyse

echantillon

Le laboratoire en charge de la référence Paratuberculose

Le laboratoire en charge de la référence Paratuberculose possède un mandat de laboratoire de référence pour l’organisation mondiale de la santé animale (OIE) pour la Paratuberculose. Il accompagne le réseau des GDS dans le déploiement et la fiabilisation des programmes menés pour maîtriser cette maladie importante pour l’élevage.

Les travaux portent notamment, sur :

  • L’évaluation des performances des outils sérologiques et PCR ;
  • L’évaluation de l’impact des analyses de mélange sur la performance des kits. 

Contact :  virginie.poisson.reseaugds@anses.fr

Responsable Scientifique thématique Paratuberculose et expert pour le laboratoire de référence OIE pour la Paratuberculose.

Unité Pathologie et bien-être des ruminants, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort.

Le laboratoire en charge de la référence Besnoitiose, Visna-Maëdi et Caev

Face à l’inquiétante progression de la Besnoitiose bovine en Europe et en France, la fiabilisation des outils de confirmation et plus largement des analyses utilisées dans le cadre de la surveillance est essentielle.  Les actions de qualification, d’une part en matière de Visna-Maedi pour maintenir les garanties aux exportations des reproducteurs des ovins, d’autre part en matière de CAEV pour continuer à disposer d’un vivier d’élevages sains, nécessitent également des outils de diagnostic fiables d’où la relance de l’activité de référence assurée par ce nouveau laboratoire.

Contact :  najat.raddi.ext@anses.fr

Responsable Scientifique thématique pour la Besnoitiose, le Visna-Maëdi et le CAEV

Unité mixte de recherche de biologie moléculaire et d’immunologie parasitaires, unité de virologie ANSES Laboratoire de Santé Animale.

GDS03 Tubes prophylaxie

GDS 79 Collecte de référence

Le laboratoire national de référence BVD (Diarrhée Virale Bovine)

Le LNR-BVD a récemment évalué et validé l’ensemble des outils d’analyse requis pour le programme national de lutte contre la BVD en cours de déploiement apportant la fiabilité des analyses et contribuant à la reconnaissance par l’État du programme de lutte mené par le réseau des GDS dont les mesures sont fixées par un arrêté ministériel.

Contact : guy.kouokam.reseaugds@anses.fr

Responsable Scientifique thématique BVD et Laboratoire Nationale de Référence (LNR) pour la Diarrhée Virale Bovine

Unité Pathologie et bien-être des ruminants, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort.

Le laboratoire national de référence IBR (rhinotrachéite infectieuse bovine)

Le LNR-IBR a mené une étude d’une ampleur sans égale avec l’appui des réseaux des laboratoires et des GDS, sur les performances des outils d’analyses sérologiques sur mélange de sérums. Cette étude a contribué à la reconnaissance par la Commission européenne du programme de lutte français contre l’IBR en novembre 2020.

Contact : stephen.valas@anses.fr

Responsable Laboratoire National de Référence (LNR) IBR et LBE

Unité Pathologie et bien-être des ruminants, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort.

GDS03 Uriscreen

GDS03 puits témoin analyse

Quels sont les résultats de la recherche et de la référence ?

Tous les travaux menés par les laboratoires en charge de la référence analytique ainsi que les orientations sur les programmes collectifs de lutte menés par les GDS sont présentés chaque année et sont disponibles grâce au lien suivant : journée nationale de la référence professionnelle.

La collecte des échantillothèques de référence

Les programmes de lutte collectifs que le réseau des GDS conçoit ou met en place impliquent des étapes essentielles : dépister, identifier, traiter, prévenir, évaluer. Ces étapes ont toutes pour point de départ des analyses dont la qualité est essentielle.

Un défaut de performance peut être lourd de conséquences : passer à côté d’un IPI ou d’un animal infecté d’IBR coûte cher non seulement pour l’élevage concerné mais potentiellement pour les élevages en lien avec lui (voisins, acheteurs). À l’inverse les faux positifs en IBR ont remis en question des garanties de troupeaux acquises depuis longtemps, entrainant incompréhension de la part des éleveurs, perte de crédibilité du programme et un temps de gestion important pour les GDS.

sang

Disposer de suffisamment d’échantillons représentatifs et caractérisés est donc indispensable aux laboratoires de référence pour s’assurer de la qualité requise des analyses (notamment sensibilité et spécificité), et comprendre les difficultés éventuellement rencontrées sur le terrain.

Pour permettre la plus grande efficacité possible des actions du réseau des GDS et mieux protéger les cheptels des risques sanitaires, nous recherchons du matériel biologique, représentatif de la situation épidémiologique, de la diversité des races et des provenances géographiques.

Pour tout complément d’informations, consultez la documentation de la collecte de référence et contactez raphael.lamothe.gds79@reseaugds.com.


Articles du moment !


Désolé, aucun article n'est actuellement enregistré dans cette thématique.