Wohlfahrtia magnifica : une myiase émergente

Une maladie connue jusqu’alors uniquement dans quelques zones de montagnes

Une nouvelle infestation parasitaire est apparue en premier lieu chez les moutons en zone limousine d’abord au niveau du Sud de la Vienne puis dans les départements de Charente et de la Haute-Vienne. En quelques années seulement la propagation de cette infestation est passée de quelques communes à plus de trois départements. Depuis l’année passée des cas ont été observés dans le Sud de l’Indre et à l’Ouest de la Creuse. Des suspicions ont été faites dans les Deux-Sèvres. Mais quelle est cette nouvelle maladie ?

Il s’agit d’une infestation cutanée provoquée par des larves de la mouche Wohlfahrtia magnifica. On parle de myiase cutanée. Cette mouche était connue jusqu’alors uniquement dans quelques zones de montagne (> 800 mètres) en apparaissant de façon ponctuelle et localisée et ayant un impact limité. Ce n’est pas le cas en zone limousine car elle apparaît chaque année depuis plusieurs années et ses attaques sont continues tout au long de sa période favorable (mi-mai à fin octobre). La note réalisée dans le cadre de la commission ovine de GDS France destinée aux éleveurs donne des éléments sur la maladie, sa prévention et sa gestion.